Menu

Rendez-vous

Les sports et vos pieds

Les sports de groupe peuvent à la fois être bénéfiques et destructeurs pour vos pieds. Si vous avez déjà un problème existant au pied, commencez par nous contacter dans un premier temps.

Voici quelques conseils pour la pratique des sports suivants :

Base-ball :

Si vous n’êtes pas bien échauffés avant de pratiquer un sport, vous pouvez contracter des blessures au niveau des membres inférieurs, y compris au niveau de vos pieds. Si vous êtes un joueur occasionnel du week-end, préparez-vous bien avant de débuter toute activité sportive. Le base-ball et la balle molle impliquent des démarrages rapides et des arrêts brusques, il est donc important de pratiquer des étirements avant de commencer une partie pour éviter toute fatigue musculaire.

La prévention des blessures

Assurez-vous que le terrain de jeu ne comporte aucuns objets ou autre dangers sur lesquels vous pouvez trébucher, et par conséquent vous blesser au pied ou à la cheville. Rappelez-vous que pour évitez toutes blessures aux pieds et aux chevilles, vos pieds doivent être solidement fixés au sol.

Les lanceurs de balles rencontrent plus souvent des blessures aux pieds, étant donné qu’ils s’étirent toujours dans une position inverse. Ce mouvement répétitif peut conduire à des blessures en raison de la torsion des pieds et des chevilles. Les receveurs de balle sont également assujettis à des blessures aux pieds, parce qu’ils sont accroupis pendant de longues périodes de temps et soumettent la plante du pied à rude épreuve. La majorité des joueurs de base-ball sont sensibles à des troubles du type fasciite plantaire, syndrome de l’épine calcanéenne, tendinite d’Achille et périostite tibiale. Les lancers et les pivotements du jeu peuvent entraîner des déchirures de ligaments voire des fractures.

Cyclisme :

Le cyclisme est une très bonne activité de remise en forme qui peut améliorer votre santé cardio-vasculaire.

Lorsque vous êtes assis sur un vélo, les mains sur le guidon, vos mains, vos épaules, et l’essieu avant doivent tous être alignés. En cas de blessures au genou par exemple, l’utilisation de semelles ou chaussures orthopédiques sera recommandée. Notre praticien pourra vous concevoir un programme et des méthodes de conditionnement physique pour aider à prévenir certaines douleurs récurrentes.

Avant de faire du vélo, les cyclistes devraient dégourdir les principaux groupes musculaires sollicités- les fessiers, les quadriceps, les mollets et les tendons. Comme pour la plupart des activités physiques, débuter avec un programme lentement puis augmenter la fréquence progressivement. Assurez-vous que votre siège est à la bonne hauteur, avec les genoux légèrement fléchis et les hanches bien alignées.

Les blessures et leur traitement

Les cyclistes peuvent subir de sérieuses blessures comme :

  • Une douleur au genou (gonflement, claquage…)
  • Une irritation du cartilage ou une blessure au niveau de la rotule, provoquée par un déséquilibre, une hauteur de siège mal ajustée, une mauvaise position de vos pieds dans les pédales. Certains cyclistes utilisent des chaussures de randonnée avec des crampons ou des chaussures à semelles nervurées. Ceux-ci permettent de limiter les mouvements répétés qui peuvent entraîner des douleurs au genou.
  • Une périostite tibiale: il s’agit de douleurs à l’avant ou l’arrière de l’os de la jambe, résultant de l’inflammation des muscles ou des tendons. L’hyper pronation (communément décrit comme un effondrement de l’arche plantaire) peut aussi provoquer une périostite tibiale. Les cyclistes doivent s’étirer correctement avant de pratiquer et utiliser des orthèses au besoin.
  • Une tendinite d’Achille : Ce trouble survient lors de l’inflammation du tendon situé à l’arrière de l’os du talon souvent à la suite d’un mauvais mouvement de pédalage, d’un siège mal réglé ou d’un surentraînement. L’application de glace, le repos, et l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires vendus en libre service, peuvent aider. Consultez votre médecin avant de prendre tout médicament. Si vous avez des douleurs chroniques ou une inflammation, communiquez avec notre praticien.
  • Une sésamoïdite: Les sésamoïdes sont deux petits os situés sous les os du premier métatarsien dans vos pieds, pouvant s’enflammer ou se rompre. Une bonne sélection de chaussures et le port d’orthèses permet de prévenir cette maladie.
  • Un engourdissement: les engourdissements, les picotements ou les brûlures au niveau des orteils constituent des signes que vous avez besoin de chaussures plus appropriées. Desserrer vos sangles ou lacets. Dans certains cas, l’engourdissement peut conduire à un trouble connu sous le nom de « syndrome des compartiments aigu», nécessitant une intervention médicale immédiate.

Tennis :

Les joueurs de tennis amateurs et professionnels sont exposés à des blessures au niveau de la cheville et du pied, car ces membres subissent des mouvements latéraux à répétition et de brusques arrêts.

Parmi les blessures, on observe les entorses de la cheville, les fractures de stress, le fasciite plantaire… Si vous ressentez une douleur récurrente ou persistante, veuillez communiquer avec notre praticien.

Les surfaces de terre battue et de pierres concassées, aident les joueurs à mieux glisser, et sont considérées comme les surfaces les plus sûres pour jouer. Les surfaces en asphalte, en béton, en caoutchouc, en moquette ne permettent pas de glisser, et ne sont pas recommandées pour offrir une bonne santé de vos pieds.

Golf :

Les mouvements complexes impliqués lors d’un swing de golf ordinaire soumettent une certaine pression sur vos pieds et peuvent créer des troubles importants.

La biomécanique, ou application des lois de la mécanique à des structures de vie comme les pieds, jouer un rôle crucial dans le développement du swing. En effet, le mouvement latéral et le pivotement inhérent au swing peuvent être entravés par certaines conditions biomécaniques.

Les blessures et le traitement

Le coup de swing peut affecter les muscles des jambes, l’abdomen et le dos. Le fait que la surface de jeu soit habituellement un terrain vallonné, l’apparition de blessures est fréquente. De bons échauffements et des étirements spécifiques peuvent aider à la prévention des blessures. Le podiatre pourra vous recommander un programme d’échauffement convenable.

D’autres problèmes, tels que la tendinite, et les entorses du ligament, peuvent également freiner les ardeurs du plus grand golfeur. Des chaussures inadéquates peuvent provoquer des cloques, des névromes (inflammation des terminaisons nerveuses), et une multitude de douleurs dans les pieds. Les podiatres rencontrent quotidiennement ces problèmes et peut les traiter pour faciliter un retour rapide à ce sport.

Sports d’hiver :

Les sports d’hiver – hockey, ski ou encore patins à glace – peuvent être à l’origine de nombreux troubles des pieds. Avant de se lancer dans un sport d’hiver, assurez-vous de chausser de bonnes protections, telles que des bottes ou des chaussures isolantes et imperméables. Le port d’une unique paire de chaussettes épaisses en acrylique peut prévenir l’humidité.

Si vos pieds sont exposés à la neige ou l’eau froide pendant une longue période de temps, réchauffez-les rapidement. Faîtes attention aux engelures – une maladie grave et douloureuse qui peut entraîner la perte de vos orteils.

Insérez des semelles dans vos chaussures, si vous envisagez de patiner pendant un certain temps. Les chaussures composées d’une fine couche de nylon ne protègent pas nécessairement vos pieds des gelures. Vos pieds transpirent habituellement pendant la course, cela ne fera qu’accélérer l’effet du froid sur vos pieds. En règle générale, essayez de maintenir votre cheville de façon perpendiculaire au sol et vers le haut et vers le bas en skiant. Parfois, un examen personnalisé avec un orthopédiste, vous aidera à trouver et à maintenir votre pied dans la bonne position.

Les sports d’hiver peuvent susciter de nombreuses infections du pied, comme les ampoules, les engelures, les névromes, les entorses et les foulures, les hémorragies sous l’ongle, les fractures et les oignons. D’autres troubles préexistants, telles que les orteils en marteaux, et la déformation de Haglund (bosse apparaissant sur l’arrière du talon) peuvent être irrités lors d’une pratique fréquente de sports d’hiver. Si la douleur persiste, veuillez communiquer avec notre praticien.

©

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931