Menu

Rendez-vous

La périostite tibiale

La périostite tibiale est une inflammation des insertions musculaires le long du tibia. Elle peut être extrêmement douloureuse et souvent résistante aux traitements. Le Dr Bochi est expert du traitement de la périostite tibiale et a une méthode de traitement très précise basée sur les meilleures preuves médicales. La plupart des patients commencent à constater une amélioration dans l’espace de quelques semaines.

Notre objectif lors du traitement d’une périostite tibiale est d’éliminer votre douleur aussi rapidement que possible et empêcher la douleur de revenir.

Une périostite tibiale ne disparaît généralement pas de soi-même donc fixez un rendez-vous aujourd’hui et venez nous voir dans notre clinique à Montréal afin que nous puissions vous aider à vous remettre dès que possible.

La principale cause de la périostite tibiale est une pronation excessive du pied (surpronation). Cela exerce une pression extrême sur les muscles qui passent de la jambe à l’intérieur du pied. Lors du traitement de ce problème, il est essentiel de diminuer la tension de ces muscles. Les autres causes de périostite tibiale sont énumérées ci-dessous.

Notre plan de traitement pour périostite tibiale peut inclure :

  • les orthèses plantaires sur mesure réduisent la tension du muscle qui provoque la douleur. Les orthèses sont prescrites pour réduire la tension du muscle qui pose un problème.
  • des recommandations de chaussures
  • des exercices de renforcement
  • la physiothérapie
  • si l’affection ne réagit pas au traitement comme prévu, une scintigraphie osseuse, une échographie ou une radiographie pourrait être nécessaire afin de vérifier s’il y a une fracture de stress.

En attendant votre rendez-vous, commencer à traiter votre périostite tibiale en prenant les démarches suivantes :

  • Arrêtez de courir, et ce, surtout si la douleur est sévère. Si la douleur est légère, réduisez l’intensité de votre exercice et évitez de courir en descente.
  • Prenez des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (tels que l’ibuprofène ou le naproxène) pendant de cinq à sept jours.
  • Afin de réduire l’inflammation, appliquez de la glace sur la zone du tibia pendant dix minutes toutes les deux heures.
  • Massez le muscle affecté (le long de l’intérieur de la jambe).
  • Faites des exercices d’étirement du muscle gastrocnémien et le muscle soléaire. Maintenez votre position pendant 30 secondes. Détendez les muscles lentement. Répétez l’exercice du côté opposé. Répétez l’exercice environ deux à trois fois par jour.

Les symptômes de la périostite tibiale :

  • Une douleur ou une sensibilité le long de l’intérieur du tibia, normalement à peu près à mi-chemin. La douleur et la sensibilité peuvent s’étendre au genou
  • Une douleur à la palpation du tibia.
  • La douleur est la plus sévère lorsque l’on commence à courir, mais peut disparaître au fur et à mesure que les muscles se détendent. Ceci est différent d’une fracture de stress, lorsque la douleur est provoquée lors des activités qui font porter le poids corporel (telles que la marche, l’utilisation d’un escalier, etc.)

Les causes de la périostite tibiale :

  • la surpronation (le pied qui se déroule trop vers l’intérieur lors de la marche)
  • la course sur des surfaces dures telles que le béton pendant une période prolongée
  • la rigidité des muscles du mollet et du tendon d’Achille donne lieu à plus de stress sur les insertions musculaires
  • les chaussures usées ou mal adaptées
  • le surentraînement ou l’augmentation rapide de la charge ou de l’intensité de l’entrainement
  • Les coureurs débutants sont plus susceptibles de rencontrer ce trouble pour une multitude de raisons, mais le plus souvent en raison du fait que les muscles de la jambe n’ont jamais subi une telle contrainte.

Autre nom pour la périostite tibiale :

  • syndrome de stress tibial

Auto-traitement de la périostite tibiale

Conseils d’auto traitement de la douleur provoquée par la périostite tibiale

Les objectifs pour le traitement de périostite tibiale sont :

  1. de comprimer légèrement des muscles impliqués
  2. d’utiliser des supports plantaires et des chaussures stables pour diminuer la tension sur les deux muscles qui contribuent à la douleur provoquée par la périostite tibiale
  3. de diminuer l’inflammation
  4. de prévenir la réapparition du trouble

Nous vous suggérons de suivre les instructions ci-dessous minutieusement pendant quatre semaines pour vous donner les meilleures chances de guérir votre périostite tibiale. La plupart de nos patients constatent une amélioration en suivant ces démarches. Si vous ne constatez pas d’amélioration après trois semaines, consultez un podiatre qui se spécialise dans la médecine du sport.

Les supports plantaires de qualité médicale Powerstep de pleine longueur

De porter une gaine de compression pour la périostite tibiale telle que la gaine Cho-Pat en tout temps pendant les deux premières semaines de votre traitement. Pendant les deux semaines suivantes, portez votre gaine de compression pendant vos activités sportives. Une gaine de compression pour la périostite tibiale comprime le mollet en douceur en soutenant fermement les muscles et les tissus mous de la partie inférieure de la jambe. La gaine peut également stimuler la circulation et maintenir la chaleur contrôlant ainsi l’accumulation de liquide.

Les pantoufles Orthoheel pour hommes et pour femmes

Mettez des supports plantaires dans vos chaussures. Ceci diminuera la mobilité articulaire douloureuse en empêchant l’effondrement de la voûte plantaire. Il est idéal d’utiliser un support plantaire plus creux et ayant une certaine rigidité. Les supports plantaires en vente libre ne fonctionneront pas aussi bien que des orthèses plantaires sur mesure de qualité, mais ils vous aideront. La meilleure orthèse préfabriquée que nous avons trouvée pour l’arthrite du pied est le support plantaire de qualité médicale Powerstep de pleine longueur.

Sandales de plage Wave

Dans la maison, utilisez une pantoufle ayant un bon soutien de la voûte plantaire. Pour les femmes, nous recommandons les pantoufles Orthaheel pour femmes et pour les hommes, nous recommandons les pantoufles Orthoheel pour hommes.

Pendant l’été, évitez les sandales qui ne soutiennent pas adéquatement la voûte plantaire. Au lieu, nous recommandons vivement la sandale de plage Wave. Nos patients aiment cette sorte de sandale.

Gel cryothérapeutique Orthogel

Au besoin, utilisez le gel cryothérapeutique Orthogel pour réduire la douleur.

  • Mettez de la glace sur les zones douloureuses pendant dix minutes chaque soir.
  • Utilisez des chaussures stables. Portez celles-ci en tout temps lorsque vous portez votre poids.

Si ces techniques d’auto-traitement de la douleur ne soulagent pas votre périostite tibiale dans les deux semaines, prenez rendez-vous et venez nous voir dans notre clinique podiatrique à Montréal.

 

©

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931