Menu

Rendez-vous


Traitement du pied tombant

Auteur: Dr George Bochi, podiatre

Traitement du pied tombant

Le pied tombant n’est pas une pathologie à part entière, il s’agit en effet du symptôme d’une autre affection entraînant des difficultés de flexion du pied. Le pied tombant peut avoir diverses causes ayant pour conséquence une perte de la flexion dorsale du pied. Le syndrome du pied tombant nécessite un traitement adapté afin d’éviter les complications qu’elle peut occasionner. Si l’on souffre d’un pied tombant : que faire ? La solution la plus évidente est de consulter un spécialiste qui saura diagnostiquer cette affection et proposer le traitement le plus adapté, celui-ci peut consister en divers exercices, mais aussi en une orthèse spécialement conçue pour le pied tombant.

Qu’est-ce qu’un pied tombant ?

Le pied tombant a pour cause une pathologie neurologique comme la sclérose en plaques ou la sclérose latérale amyotrophique, mais peut également résulter d’une paralysie partielle, d’un accident vasculaire cérébral ou encore d’un traumatisme crânien. Le pied tombant est donc bien souvent le résultat d’un problème au niveau des nerfs et plus précisément d’une atteinte du système nerveux central. Ainsi, le pied tombant, aussi appelé steppage du pied, est généralement dû à un problème neurologique dont il est le symptôme.

Le syndrome du pied tombant va s’exprimer à travers une multitude de symptômes variés liés à un trouble au niveau de la mobilisation des muscles releveurs du pied et des orteils, ces derniers restant systématiquement orientés vers le bas. Ainsi, la maladie du pied tombant peut se manifester par des difficultés pour la flexion plantaire, par un pied creux bilatéral ou encore la flexion dorsale du pied peut devenir impossible. Par ailleurs, le patient peut aussi développer une marche sur la pointe des pieds d’origine neurologique. La dystrophie musculaire fait partie des symptômes du steppage du pied et peut à terme entraîner des conséquences bien plus graves. En effet, le pied tombant va bien souvent amener la personne en souffrant à compenser au niveau de sa démarche, cette compensation pouvant aboutir à une atteinte du nerf sciatique.

Conséquences et problématiques du pied tombant

Il est important de faire le nécessaire pour guérir le pied tombant, car cette maladie du pied peut certes être légèrement dérangeante dans un premier temps, mais elle peut avoir des conséquences bien plus handicapantes. Le steppage du pied va en effet limiter la flexion du pied tout d’abord, rendre la marche difficile et augmenter le risque de chutes.

En l’absence de traitement, le syndrome du pied tombant peut entraîner une perte complète de la flexion dorsale du pied pour commencer. Ensuite, le pied tombant peut aboutir à une paralysie du nerf sciatique avec les douleurs que cela peut engendrer. À terme, le pied tombant peut même contribuer au développement d’une hernie discale. Il est donc plus que nécessaire de consulter les professionnels de santé compétents lorsque des difficultés de flexion commencent à apparaître non seulement pour retrouver une mobilité complète, mais aussi pour éviter les diverses complications qu’elle peut entraîner à terme et surtout pour diagnostiquer le problème neurologique à l’origine de ces symptômes. Le pied tombant peut en effet être le signe d’une sclérose en plaques qu’il est indispensable de diagnostiquer ou d’une autre maladie neurologique tout aussi grave comme la sclérose latérale amyotrophique (SLA) qui devra être prise en charge dès que possible.

Comment guérir un pied tombant

Comme dit précédemment, le pied tombant ou steppage du pied doit impérativement être correctement pris en charge afin de permettre de retrouver la mobilité du pied et d’empêcher que la démarche soit entravée. En effet, la perte de flexion dorsale du pied qu’entraîne le syndrome de pied tombant va avoir pour conséquence que le pied traîne au sol ou le frappe régulièrement. À terme cette condition peut avoir des conséquences plus graves comme une hernie discale ou une paralysie du nerf sciatique. Avant d’en arriver à cette complication, il est préférable d’aller consulter un spécialiste comme le podiatre. Celui-ci pourra étudier la flexion du pied ainsi que l’état du muscle releveur du pied avant de pouvoir poser son diagnostic et d’établir un traitement adapté pour guérir le pied tombant. Dans cet objectif, il pourra proposer au patient des exercices pour pied tombant pour tenter de rétablir la flexion du pied.

En effet les exercices pour pied tombant peuvent se révéler très efficaces pour traiter celui-ci et renforcer la flexibilité de l’articulation tout en améliorant la marche. Néanmoins, il est possible que ces exercices ne soient pas suffisants et que le podiatre propose des équipements spécifiques pour traiter cette affection. L’orthèse sera proposée en fonction non seulement de la gravité de l’affection, mais aussi du patient et de sa taille, en effet celle-ci va également avoir un impact sur le traitement du pied tombant. Par exemple, un podiatre comme le Dr Bochi pourra prescrire une orthèse tibiale ou une jambière médicale qui permettra de soutenir l’ensemble de la jambe pour entre autres soulager le nerf sciatique. D’autres orthèses pour traiter le pied tombant peuvent également être proposées comme l’atèle de pied. Il existe plusieurs types d’attelles de pied selon l’objectif recherché. Par exemple l’orthèse courte à charnière fixe maintient le pied à un angle de 90° et va ainsi réduire les effets du pied tombant, toutefois ce type d’orthèse s’avère généralement moins efficace pour les personnes de grande taille. L’orthèse courte à charnière à ressort va quant à elle faciliter la flexion dorsale du pied et donc contribuer à la guérison du pied tombant.

Pour les patients montrant un pied tombant sévère, il est possible d’opter pour une orthèse empêchant la flexion plantaire. Il existe bien d’autres orthèses et attelles possibles, mais seul le podiatre sera en mesure de vous indiquer en cas de pied tombant quoi faire et de vous conseiller sur les orthèses les plus adaptées, mais aussi sur les meilleures conditions pour les porter de façon aussi efficace et confortable que possible. Ainsi, si vous souffrez de symptômes se rapprochant de ceux d’un pied tombant, n’hésitez plus et contactez-nous dès aujourd’hui pour prendre rendez-vous dans notre clinique à Montréal.

Sources:
http://memoires.kine-nancy.eu/
https://www.vulgaris-medical.com/

© 2019

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931