Menu

Rendez-vous

Traitement du pied tombant

Un guide pour les patients atteints du pied tombant

Le pied tombant (ou steppage) est un terme qui décrit un trouble qui provoque chez un patient une difficulté ou une incapacité à soulever la partie avant du pied (passant par l’articulation de la cheville). Cela rend la marche difficile comme les orteils ont tendance à glisser sur le sol ce qui conduit à l’instabilité et au trébuchement. Les patients s’adaptent à cette situation en utilisant les muscles de la hanche pour soulever le pied au-dessus du sol de façon exagérée (le « steppage ») ou en balançant la jambe vers l’extérieur pour décoller les orteils du sol (connu sous le nom de « circumduction »). Plus d’informations sur la cause du pied tombant sont disponibles à la fin de cette page.

 

TRAITEMENT

Le pied tombant est souvent traité avec l’utilisation d’un appareil orthopédique (telle qu’une orthèse pedi-jambière). Le but d’utiliser un tel appareil est de donner aux patients une démarche plus normale et confortable. À la clinique podiatrique du Dr Bochi, nous traitons le pied tombant avec plusieurs différents types d’orthèses pedi-jambières. Notre choix d’orthèse pedi-jambière dépend de l’affection de chaque patient. Lors du traitement du pied tombant, l’appareil peut aider nos patients de plusieurs façons.

Pour comprendre comment fonctionnent ces appareils, vous devez d’abord comprendre deux mouvements simples de l’articulation de la cheville; la flexion dorsale et plantaire. La flexion plantaire est le mouvement que fait l’articulation de la cheville quand les orteils sont pointés vers le bas. La flexion dorsale est le mouvement que fait l’articulation de la cheville quand le pied est pointé vers le haut. Ce mouvement doit se produire lorsque le pied se détache du sol pour que le patient ne fasse pas traîner ses orteils. Les patients atteints du pied tombant ont généralement une faiblesse partielle ou complète des muscles dans l’articulation de la cheville qui rendent possible la flexion dorsale.

Nous utilisons plusieurs différents types d’appareils pour traiter le pied tombant chez nos patients. Certains d’entre eux sont préparés sur mesure et exigent que nous fassions un moulage du pied, de la cheville et de la jambe tandis que d’autres sont préfabriqués. Notre objectif est de fournir aux patients une orthèse pedi-jambière qui est confortable et qui leur donnera la démarche plus normale possible.

 

SURVOL DES TYPES D’ORTHÈSES PEDI-JAMBIÈRES

Il existe cinq types d’orthèses pedi-jambières que nous pouvons choisir pour nos patients atteints du pied tombant :

  • les orthèses pedi-jambières courtes à charnière fixe
  • les orthèses pedi-jambières courtes qui favorisent une meilleure flexion dorsale
  • les orthèses pedi-jambières avec cheville solide (avec ou sans talon — peuvent également être conçues pour favoriser une meilleure flexion dorsale)
  • les orthèses pedi-jambières longues avec ressorts à lames
  • les orthèses pedi-jambières avec système de retour d’énergie

 

Les orthèses pedi-jambières courtes à charnière fixe (qui ne permettent pas la flexion de la cheville)

Ce type d’orthèses pedi-jambières est relativement léger et facile à installer dans les chaussures. Il offre un excellent contrôle du pied et est un bon choix pour les patients qui ont le pied tombant et aussi le pied très plat. Cet appareil maintient le pied à 90 degrés. Il peut également aider à contrôler la rotation intérieure indésirable du pied, un symptôme qui peut souvent accompagner le pied tombant chez les patients ayant subi un AVC et les patients atteints de la maladie de Charcot-Marie-Tooth.

En ce qui a trait au pied tombant, l’inconvénient de cette version à charnière fixe est le fait qu’elle ne permet pas la flexion plantaire ou dorsale et ne donne conséquemment pas une démarche aussi naturelle que les autres types d’appareils. Aussi, parce que l’appareil est assez court, il ne fonctionne pas aussi bien avec les personnes de grande taille. Si vous mesurez plus d’environ 180 cm de haut, nous prescrirons un différent type d’orthèse.

 

Les orthèses pedi-jambières courtes favorisant une meilleure flexion dorsale

Ce type d’appareil est très similaire à celui qui est ci-dessus, mais il a une charnière à ressort qui aide à soulever le pied (soit la flexion dorsale de la cheville) lorsque le pied se détache du sol. Il offre l’avantage d’une démarche plus normale. C’est l’une des meilleures orthèses pedi-jambières pour les patients ayant le pied tombant considéré comme étant léger ou modéré et ayant le pied plat ou instable. Il s’agit d’un type d’orthèse pedi-jambière fonctionnel. Il permet une démarche tout à fait normale chez les patients ayant le pied tombant considéré comme étant léger ou modéré. L’appareil ne fonctionne pas bien chez les patients pesant plus de 100 kilos et mesurant plus de 180 cm. Ce type d’orthèses pedi-jambières est illustré ci-dessous.

 

Les orthèses pedi-jambières empêchant la flexion plantaire

Une orthèse pedi-jambière ayant un « arrêt de flexion plantaire » empêche le pied de se pointer vers le bas. Ce type d’appareil est doté d’une charnière qui permet la flexion dorsale normale. En raison de sa taille un peu encombrante, nous n’offrons pas très souvent ce type d’orthèse. Cependant, elle peut être efficace pour les patients ayant un cas de steppage plus sévère.

 

Les orthèses pedi-jambières solides

Ce type d’appareil empêche la flexion plantaire et empêche (ou limite) la flexion dorsale. Il est utilisé chez les patients avec une perte quasi totale de leur force de flexion dorsale et qui ont également un genou instable. Il est un peu encombrant, mais offre un énorme contrôle de la démarche.

 

Les orthèses pedi-jambières avec ressorts à lames

Il s’agit d’une orthèse pedi-jambière très traditionnelle qui existe depuis de nombreuses années. Nous n’utilisons pas souvent ce type d’orthèse, car les nouvelles orthèses sont souvent plus légères, plus confortables et plus faciles à utiliser. Cependant, elles sont souvent utiles chez certains patients ayant une instabilité du genou en même temps que leur pied tombant.

 

Les orthèses pedi-jambières avec système de retour d’énergie

Ce type d’orthèse aide à la flexion dorsale naturelle en raison de son matériau élastique. Ces appareils sont souvent constitués de matériaux de graphite de carbone. Nous avons récemment beaucoup utilisé ce type d’orthèse préfabriqué, car il offre un bon contrôle et est très léger. Selon la gravité du steppage, nous choisissons l’un des trois modèles différents (énoncés ci-dessous).

 

Recommandations d’orthèses pedi-jambières préfabriquées

Si vous ne pouvez pas consulter un médecin pour vous prescrire une orthèse, nous offrons deux types d’orthèses que nous recommandons pour les personnes ayant le pied tombant d’intensité légère ou modérée.

Nous recommandons d’abord l’appareil AFO Leaf Spring d’Össur. AFO Leaf Spring d’Össur est une orthèse discrète faite de polypropylène destinée à soutenir le pied tombant. Sa nouvelle conception discrète avec système retour de l’énergie la rend plus souple, plus efficace, et plus confortable que les modèles traditionnels. Le polypropylène léger et l’absence d’un talon font de l’orthèse Össur AFO Leaf Spring  confortable à porter. De plus, cette orthèse s’ajuste facilement dans la plupart des chaussures pour hommes et femmes. À moins de 80 $, nous n’avons pas trouvé d’appareil d’une meilleure valeur.

L’autre appareil offert en vente libre que nous recommandons est AFO Light d’Össur. Cette orthèse en fibre de carbone fournit un soutien uniquement là où il est requis ce qui élimine l’encombrement inutile et donne une apparence plus attrayante. L’appareil utilise la technologie Flex-Foot et la fibre de carbone pour le retour de l’énergie. AFO Light offre une solution robuste et légère pour les gens ayant le pied tombant d’intensité légère ou modérée. L’orthèse est faite de fibre de carbone et coûte conséquemment environ 275 $.

Les deux appareils fournissent un soutien similaire. La principale différence est que l’AFO Leaf Spring est légèrement plus volumineux et moins coûteux et l’AFO Light est moins encombrant et plus cher. De meilleurs résultats seront réalisés avec les appareils énoncés ci-dessus lorsqu’ils sont utilisés avec les articles ci-dessous :

De meilleurs résultats sont obtenus lorsqu’une orthèse plantaire préfabriquée ou sur mesure stable est placée par-dessus le repose-pied de l’orthèse pedi-jambière. Si vous ne possédez pas d’orthèses plantaires sur mesure, nous vous recommandons d’utiliser le support plantaire de qualité médicale Powerstep. Il s’agit du meilleur support plantaire offert en vente libre que nous avons trouvé. Il faut d’abord mettre l’orthèse pedi-jambière dans la chaussure. Ensuite, placez votre support plantaire par-dessus le repose-pied de l’orthèse pedi-jambière.

L’orthèse pedi-jambière sera plus confortable si vous portez le bon type de chaussettes. Vous devriez porter une chaussette montant jusqu’aux genoux. Portez des chaussettes faites de matériaux qui réduisent la friction. Évitez le coton, car il provoque une friction sur les chaussettes. Nous vous recommandons les chaussettes montant jusqu’aux genoux avec fibre en argent de Juzo. Ces chaussettes sont offertes en noir et en blanc.

Une fois que vous obtenez une orthèse pedi-jambière, un support plantaire et des chaussettes, vous aurez aussi besoin d’obtenir une chaussure stable qui s’adapte à tous les trois articles et votre pied. Il est préférable d’essayer la chaussure avec votre orthèse pedi-jambière et tout ce qui l’accompagne pour trouver un ajustement parfait. Si vous ne disposez pas d’un grand magasin de chaussures près de chez vous et vous souhaitez commander des chaussures en ligne, nous vous recommandons les chaussures Orthofeet. Ce sont des chaussures élégantes qui ont un peu de profondeur supplémentaire donc elles sont idéales pour les personnes portant des orthèses pedi-jambières.

Si vous avez le pied tombant, fixez un rendez-vous aujourd’hui dans notre clinique à Montréal afin que nous puissions travailler avec vous pour trouver la meilleure orthèse pedi-jambière en fonction de votre affection.

 

PLUS D’INFORMATIONS AU SUJET DU PIED TOMBANT

Qu’est-ce que le pied tombant?

Le pied tombant est une incapacité à soulever la partie avant du pied en raison d’une faiblesse ou une paralysie des muscles qui permettent de soulever le pied. En conséquence, les personnes ayant un pied tombant ont tendance à érafler leurs orteils sur le sol ou plier les genoux pour soulever leur pied plus haut que d’habitude pour éviter l’éraflure, ce qui provoque un steppage. Le pied tombant peut être unilatéral (affectant un seul pied) ou bilatéral (affectant les deux pieds). Le pied tombant est le symptôme d’un problème sous-jacent et peut être soit temporaire ou permanent, selon la cause. Les causes comprennent :

  • les maladies neurodégénératives du cerveau qui provoquent des problèmes musculaires tels que la sclérose en plaques, les accidents vasculaires cérébraux, et la paralysie cérébrale;
  • les maladies des motoneurones telles que la poliomyélite, certains types de la maladie d’Aran-Duchenne et la sclérose latérale amyotrophique (ou maladie de Lou Gehrig);
  • les dommages aux racines nerveuses tels que la sténose spinale;
  • les maladies du système nerveux périphérique telles que la maladie de Charcot-Marie-Tooth ou la neuropathie périphérique acquise;
  • la compression locale ou la lésion du nerf fibulaire au niveau du genou;
  • et les maladies musculaires telles que la dystrophie musculaire ou les myosites.

Existe-t-il un traitement?

Le traitement dépend de la cause du pied tombant. Le traitement le plus commun est le soutien du pied avec des appareils orthétiques légers appelés « orthèses pedi-jambières ». La kinésithérapie renforce les muscles et améliore la mobilité articulaire permettant une meilleure démarche. Les dispositifs qui stimulent électriquement le nerf fibulaire à l’impact du pied sont appropriés pour un petit nombre de personnes atteintes du pied tombant. Dans les cas de perte permanente de mouvement, une chirurgie qui fusionne l’articulation de la cheville et du pied ou qui transfère les tendons de muscles aux jambes est parfois effectuée.

Quel est le pronostic?

Le pronostic du pied tombant dépend de la cause. Le pied tombant causé par un traumatisme ou des lésions nerveuses permet habituellement un rétablissement partiel ou complet. Pour ce qui est des troubles neurologiques progressifs, le pied tombant est un symptôme qui est susceptible d’être un handicap à vie sans toutefois réduire l’espérance de vie.

Quelles recherches mène-t-on sur ce sujet?

L’Institut américain des troubles neurologiques et des maladies (National Institute of Neurological Disorders and Stroke) mène des recherches sur les maladies neurologiques qui provoquent le pied tombant dans ses laboratoires des Instituts américains de la santé (National Institutes of Health), et finance également des études supplémentaires par le biais de subventions aux grandes institutions médicales à travers les États-Unis. Une grande partie de cette recherche se concentre sur la recherche de meilleures façons de prévenir, de traiter et enfin guérir les troubles neurologiques qui provoquent le pied tombant.

©

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931