Menu

Rendez-vous

Douleur à l’arrière du talon

Douleur au talon

Auteur: Dr. George Bochi

Si vous avez mal à l’arrière de votre talon, prenez rendez-vous pour venir nous voir dès que possible. Nous sommes les spécialistes de la douleur au talon à Montréal et pouvons généralement soulager votre douleur très rapidement et de façon très conservatrice. La chirurgie n’est généralement pas nécessaire, mais si le traitement conservateur échoue, elle demeure une option.

L’arrière du talon est la deuxième zone la plus courante pour la douleur au talon (après la douleur au bas du talon, généralement causée par la fasciite plantaire. Un gonflement peut être présent et l’arrière du talon peut être douloureux et sensible au toucher. La douleur est souvent aggravée par la pression des chaussures et la marche. La douleur à l’arrière du talon est plus fréquente chez ceux qui portent des chaussures étroites comme des talons hauts, ceux qui sont en surpoids ou ceux qui sont très actifs.

Les causes de la douleur à l’arrière du talon

Il y a plusieurs causes fréquentes de la douleur à l’arrière du talon. Utilisez les liens pour en savoir plus au sujet de chaque affection énumérée. Trois des causes les plus fréquentes des douleurs à l’arrière du talon comprennent :

  • La maladie de Haglund
  • La maladie de Haglund est une « bosse » sur l’os sur la partie supérieure de l’arrière de l’os du talon (calcanéum).
  • La tendinite du tendon d’Achille — Des informations détaillées sur la tendinite du tendon d’Achille peuvent être trouvées ici.
  • La ténosite ossifiante insertionnelle d’Achille
  • La bursite rétrocalcanéenne — Les bourses séreuses sont des cavités fermées constituées de tissus conjonctifs qui sont remplies de liquide et se produisent normalement partout dans le corps. Elles sont similaires à des ballons d’eau vides qui se remplissent de liquide lorsqu’elles sont irritées. Lorsque cela se produit, elles peuvent devenir extrêmement douloureuses. Contactez notre clinique à Montréal pour le diagnostic et le traitement de votre affection à l’arrière de votre talon.

 

Examen physique

Les patients atteints de l’une de ces affections du talon postérieur peuvent avoir de la douleur et une certaine sensibilité à l’arrière du talon, là où le tendon d’Achille s’attache à l’os du talon. Un gonflement et un élargissement de l’os peuvent être présents. Les patients pourraient marcher en boitant et avoir des difficultés à faire une enjambée complète.

TRAITEMENT

Traitement non chirurgical

Notre objectif est toujours de traiter ces problèmes de façon non chirurgicale et, dans la plupart des cas, nous réussissons très bien à soulager la douleur au talon postérieur sans chirurgie. En fait, la chirurgie dans cette zone peut exiger de longs délais de récupération, donc nous faisons notre tout possible pour l’éviter. Dans notre clinique podiatrique, le traitement de la douleur au talon peut comprendre les éléments suivants :

  • L’utilisation d’une ou une chaussure à talon modéré

Marcher pieds nus ou avec des chaussures à semelles plates augmente la raideur à l’endroit où le tendon d’Achille se fixe au talon. L’utilisation d’une chaussure à talon modéré peut aider à réduire la contrainte exercée sur le tendon et diminuer l’irritation causée par cette affection.

  • Les orthèses plantaires sur mesure

Plusieurs études ont démontré que les orthèses sur mesure sont efficaces à réduire la tension sur le tendon d’Achille en limitant à la fois la tension et la torsion exercée sur le tendon. Nous examinerons votre pied pour déterminer si les orthèses sont une bonne option de traitement pour réduire votre douleur. Les orthèses aident environ 60 % des patients à soulager leur douleur à l’arrière du talon. Cependant, certains types de douleur dans le talon postérieure ne répondent pas au traitement par orthèse.

  • Le renforcement du tendon d’Achille

Il a été démontré que certains types spécifiques de renforcement sont efficaces dans le traitement de la tendinite du tendon d’Achille. Si vous êtes un candidat, nous démarrerons un programme de renforcement approprié.

  • L’immobilisation

Si la douleur et l’inflammation sont graves, nous pouvons favoriser la guérison en l’immobilisant dans une botte de marche pour une courte période de temps.

  • L’étirement du mollet

Des exercices d’étirement réguliers des muscles du mollet et du tendon d’Achille peuvent aider au renforcement et au rallongement du tendon d’Achille. Cela rend le tendon plus résistant à l’usure.

  • Les médicaments anti-inflammatoires

Les médicaments anti-inflammatoires peuvent aider à traiter l’enflure et la douleur. Ces médicaments ne guérissent pas le problème sous-jacent, mais peuvent servir d’outils précieux pour aider les patients à surmonter le problème initial. Nous collaborons ensuite avec vous pour élaborer un plan de traitement afin de prévenir le problème à l’avenir. Les patients ayant des antécédents de troubles d’estomac, comme des ulcères ou des brûlures d’estomac, devraient éviter ces médicaments.

  • La perte de poids

Si vous faites de l’embonpoint, la perte de poids est un élément essentiel au soulagement de votre douleur. Un grand pourcentage des patients ayant une douleur au talon postérieur sont en surpoids. Travailler en collaboration avec un nutritionniste, un entraîneur et un médecin pour perdre un montant de poids important peut être le moyen le plus efficace d’éliminer la douleur à l’arrière du talon. Même une perte de deux à cinq kilos peut aider énormément. Le tendon d’Achille est soumis à des forces plusieurs fois plus fortes que le poids corporel pendant les activités quotidiennes comme marcher et se tenir debout, alors la perte de poids est critique.

 

Traitement chirurgical

La chirurgie pour le traitement de la douleur à l’arrière du talon peut entrainer une longue période de rétablissement et nous recommandons d’épuiser toutes les options de traitements conservateurs avant d’envisager la chirurgie. Cependant, si tous les traitements conservateurs ont échoué, la chirurgie pourrait être recommandée.

La chirurgie peut impliquer :

    1. le retrait de l’os supplémentaire sur l’arrière du talon (la maladie de Haglund)
    2. le retrait de la bourse séreuse rétrocalcanéenne
    3. le « nettoyage » du tendon d’Achille là où il se fixe à l’arrière du talon; parfois, si le tendon est en mauvais état, nous devons partiellement ou totalement détacher le tendon et ensuite le regreffer
    4. l’élimination de l’éperon osseux et le regreffage du tendon d’Achille.

La chirurgie fonctionne généralement bien, mais peut exiger une longue période de rétablissement. Initialement, la jambe est immobilisée pour permettre au  site de la chirurgie à guérir. Plus tard, on peut démarrer des exercices visant à restaurer l’amplitude des mouvements. Souvent, il y a peu ou pas de mise en charge pour les six premières semaines suivant la chirurgie. Petit à petit, nos patients augmentent l’activité. Une amélioration significative prend souvent de six à neuf mois.

Les complications possibles liées à la chirurgie pour la douleur à l’arrière du talon (toute intervention chirurgicale peut entrainer un certain montant de complications)

  • Les complications particulières : En ce qui a trait à la chirurgie à l’arrière du talon, des complications peuvent comprendre un risque accru de rupture du tendon d’Achille, mais cela est rare.
  • Les complications générales : Les complications générales pour toute chirurgie du pied et de la jambe comprennent (sans toutefois s’y limiter) l’infection, la rupture de la plaie, la lésion des nerfs, la thrombose veineuse profonde, l’embolie pulmonaire et la guérison prolongée.

La chirurgie peut exiger une longue période sur des béquilles. Toute intervention chirurgicale présente un certain risque de complications, mais donne généralement des résultats satisfaisants pour les patients.

Vous n’avez pas à vivre avec la douleur à l’arrière du talon. Contactez notre clinique podiatrique à Montréal pour le traitement de l’affection.

©

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931