Menu

Rendez-vous


Traitements pour la tendinite au tendon péronier

Auteur: Dr George Bochi, podiatre

La tendinite est une maladie assez commune qui peut toucher de nombreux tendons comme le tendon d’Achille, le tendon tibial postérieur, mais aussi le tendon péronier qui entrainera donc une tendinite des péroniers latéraux. La tendinite des péroniers est une inflammation des tendons péroniers qui sont situés derrière la malléole externe de la cheville. Généralement les personnes souffrant d’une tendinite péroniers latéraux sont des sujets sportifs pratiquant plus souvent la course à pied ou des personnes touchées par des troubles statiques du pied. La tendinite du péronier est la forme la plus courante des tendinites traitées par les podologues et autres professionnels de la santé puisque le pied est un élément moteur de notre corps qui se repose très rarement.

Pour entrer un peu plus dans le détail, il existe deux tendons péroniers situés à l’extérieur du mollet et continuant sur le côté extérieur de la cheville tout en passant derrière l’os de cette dernière. Ce tendon étant primordial pour soutenir le pied, il va subir de très forte tension et pression, encore plus lorsque la personne souffre de pieds plats ou pieds creux et donc pourra engendrer une tendinite sur le côté du pied et plus précisément sur les tendons péroniers. Si vous souffrez donc d’une douleur le long de votre péronier latéral ou tout simplement d’une douleur au pied, il est conseillé de vous rendre rapidement chez un professionnel de la santé comme un podiatre qui saura effectuer un diagnostic précis et vous proposer le traitement adéquat.

Si vous pensez que vous avez la tendinite des péroniers, prenez rendez-vous tout de suite pour venir nous voir dans notre clinique à Montréal. Nous sommes experts du traitement efficace et rapide des lésions des tendons péroniers.

Prévention et symptôme de la tendinite au tendon péroniers

La tendinite est donc une inflammation du tendon, elle peut toucher plusieurs zones du corps comme expliqué précédemment : le poignet, le coude, l’épaule, la cheville, le genou ou encore le talon nommé talalgie. Plusieurs causes vont être à l’origine du syndrome des péroniers latéraux, mais attention il ne faut pas confondre une tendinite avec une tendinopathie qui va être traduite par une douleur du tendon, mais qui peut être causée par une tendinose par exemple.

Vous souffrez d’une douleur aiguë à l’extérieur de la cheville ou vous avez tout simplement mal à la cheville ? Pensez à la tendinite des péroniers latéraux. Vous ne savez pas si vous souffrez de cette pathologie ? Vous avez consulté les nombreux forums sur la tendinite des péroniers latéraux ? Nous vous aidons à y voir plus clair ci-dessous. Les symptômes de la tendinite des péroniers vont entrainer douleurs au talon, douleur à la cheville, douleur sous le pied, mais aussi un déséquilibre musculaire principalement lors de la marche ou lors d’un exercice musculaire. Vous serez aussi touché par un gonflement sous la malléole externe du pied et donc de votre cheville se prolongeant jusqu’à la partie extérieure du pied et dans les cas les plus graves une déchirure du tendon.

Lorsque vous êtes sportif ou que vous sollicitez beaucoup la position statique, il est important de prévenir la tendinite des péroniers. Pour cela il est primordial de toujours s’échauffer avant chaque activité sportive, de pratiquer des exercices de renforcements, mais aussi de s’étirer après chaque effort pour donner une meilleure élasticité à vos tendons. Mais attention l’étirement doit s’effectuer de manière précise : pas d’étirement à froid et surtout arrêter lorsqu’une douleur se fait ressentir. Autre point important, l’hydratation avant et après un effort physique tout en respectant la dose minimale d’un litre et demi par jour, boire de l’eau est essentiel pour éviter une tendinite. Mais aussi le port de chaussure adapté ! En effet l’état de vos chaussures que cela soit dans la pratique d’une activité sportive comme la course à pied, la randonnée ou dans votre vie quotidienne est essentiel !

Conséquences et problématiques d’une tendinite au tendon péroniers

Les conséquences d’une tendinite du pied ou une tendinite de la cheville peuvent être nombreuses et causer des douleurs de la malléole, des métatarsalgies (douleurs de l’avant-pied situé au niveau des têtes métatarsiennes), une impossibilité de fléchir la cheville ou carrément de marcher correctement. Il est facile de reconnaître une tendinite des péroniers, il suffit de procéder à une inversion du pied en ramenant votre face plantaire vers l’intérieur, si vous ressentez une vive douleur c’est que vous êtes en face d’un cas de tendinite.

Il existe plusieurs causes d’une tendinite de la cheville comme la tendinite du péronier de la course à pied, ou encore un port de chaussure trop usé dans le temps ou une mauvaise position de la cheville à répétition. Mais d’autres facteurs plus graves peuvent entrainer cette pathologie comme une entorse de la cheville mal soignée, une torsion aiguë, une supination du pied ou une distorsion de la cheville.

La tendinite ne doit pas être prise à la légère, car elle peut entrainer des conséquences bien plus graves et des risques de blessures plus importantes comme une tendinose chronique, un risque de rupture du tendon, un engourdissement des muscles du pied ou même dans les cas les plus graves une paralysie. Il est donc important de consulter un professionnel de la santé lorsqu’on commence à ressentir des douleurs au pied.

Diagnostic

Nous pouvons généralement faire ce diagnostic très facilement en évaluant le dossier médical. Parfois, nous effectuerons une échographie diagnostique dans notre clinique ou ferons appel à un examen IRM pour déterminer l’étendue des dommages au tendon.

Traitement initial

Le traitement dépend du moment que les symptômes se sont premièrement présentés et la quantité de force perdue dans le tendon, le cas échéant. Le traitement initial peut comprendre :

  • les médicaments anti-inflammatoires
  • les orthèses
  • la physiothérapie
  • la contention souple
  • le repos

Comment traiter une tendinite au tendon péronier

La tendinite des péroniers latéraux est une pathologie qui nécessitera dans tous les cas un traitement initial adéquat pour soulager la douleur rapidement. Mais alors, comment traiter la tendinite ? Dans un premier temps vous pourrez tenter les remèdes naturels comme l’application de froid sur la zone, un repos forcé de la zone incriminée, des exercices de rééducation par le biais d’étirements statiques puis si les douleurs se font encore ressentir passer à un traitement orthétique plus agressif accompagné d’une de prise de médicaments anti-inflammatoire. Le port d’orthèse pour la tendinite des péroniers ou le port de chevilière permet de réduire la tension dans les tendons péroniers ressentis lors d’une tendinite des péroniers ou d’une tendinite d’Achille. L’orthèse sera plus creuse au niveau du talon et épousera parfaitement votre voûte plantaire. Il vous faudra dans ce cas là vous rendre chez un professionnel de la santé comme un podiatre pour qu’il confirme le diagnostic exact et vous oriente vers un orthésiste prothésiste afin de vous faire une orthèse sur mesure.

Dans les cas les plus résistants, nous vous conseillons fortement de prendre rendez-vous dans une clinique spécialisée comme celle du Dr Bochi, où des professionnels vous recevront et traiteront vos symptômes dès que possible. Dans certains cas, une opération chirurgicale peut être nécessaire afin de nettoyer la zone où le tendon est enflammé et réparer les déchirures possibles.

© 2019

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931