Menu

Rendez-vous


Traitement pour une fracture au pied ou à la cheville

Auteur: Dr George Bochi, podiatre

Les fractures du pied sont assez fréquentes que cela soit chez l’adulte ou l’enfant. Le pied est composé de 26 os et lorsque l’un de ces os est touché, on parle alors de fracture. Les fractures peuvent concerner plusieurs parties du pied comme les orteils, la cheville, le talon, mais aussi les os centraux appelés fractures métatarse… Elles sont principalement causées par une chute anodine, une torsion du pied ou tout simplement un coup et se traduiront par une douleur importante. Les fractures du dessus du pied ou toute autre fracture sont plus communes chez les sportifs et principalement les coureurs à cause de la pression exercée sur leurs pieds.

Même si une fracture d’un os comme le talon ou la cheville est facilement reconnaissable, une fracture du pied métatarse sera beaucoup plus difficile à déterminer, c’est pourquoi nous vous conseillons de vous rendre dans une clinique spécialisée afin de consulter un professionnel de la santé qui évaluera la gravité de votre fracture.

Causes et diagnostic de la fracture du pied

Le pied humain est donc une machine bien huilée, capable de résister à de gros choc et coup de pression, mais il arrive dans certains cas que le pied ne tienne pas et que des blessures surviennent. Une douleur au pied est donc à surveiller, car elle peut entraîner des fractures diverses comme une fracture du doigt de pied, une fracture de la cheville, une fracture du talon, ou encore une fracture sur le dessus du pied des os métatarsiens.

Mais quels peuvent être les causes d’une fracture du pied ? Un accident de la route, une chute d’une grande hauteur, ou la pratique d’une activité sportive. Dans certains cas, il n’est même pas utile que le choc ou la chute soit violente pour provoquer une fracture du pied sans douleur. C’est pourquoi il n’est pas toujours aisé de reconnaître un pied cassé d’une fissure de l’os du pied ou d’une entorse. Et encore plus lorsque cela concerne une entorse de la cheville. Il vous faudra être vigilant sur des signes qui pourront vous orienter vers une cheville fracturée, une entorse ou encore un os du pied cassé qu’il soit sur le dessus, à l’extérieur ou sur le côté.

Lorsque survient une douleur importante accompagnée d’une difficulté à marcher ou à utiliser son pied, il vous faudra effectuer un diagnostique de fracture du pied par un médecin compétent. Il devra alors évaluer la gravité de votre blessure et déterminer de quel os de la cheville ou du pied il s’agit. Plusieurs symptômes conduiront à une validation de la fracture : une plaie ouverte provoquée par l’os cassé, une déformation de la zone du pied touchée, un bruit de craquement et un gonflement de la zone, une impossibilité de bouger son pied sans provoquer une vive douleur. Il existe aussi des fractures de fatigue du pied qui pourront entraîner des complications.

Pour plus d’efficacité un médecin spécialisé comme un podiatre pourra demander une radiographie du pied afin d’évaluer si c’est une fracture du côté extérieur du pied, du talon, ou une fracture du 5e métatarse du pied par exemple.

Les différents types de fractures du pied

Il existe plusieurs types de fractures du pied à ne pas confondre avec une fissure d’un os ou une entorse. Voici un récapitulatif des différents os qui peuvent être touchés :

  • La fracture de l’os de la cheville ou astragale qui peut être assez grave et qui nécessitera généralement une chirurgie.
  • La fracture de la cheville qui elle par contre est beaucoup plus fréquente, mais qui nécessitera d’être traitée par une immobilisation de la cheville.
  • Fracture du talon d’Achille, fracture calcanéum ou encore appelé fracture de stress du pied souvent causé par un gros choc au niveau du talon.
  • La fracture du danseur ou du 5e métatarse est donc une fracture de l’os situé derrière le 5e orteil. Elle se fait appeler « fracture du danseur », car le 5e métatarse est souvent touché dans cette activité. Pour cause, la tenue assez longue de la position pointe.
  • Fracture de fatigue du métatarse du pied ou fracture de marche est un dessus de pied cassé. Elle concerne principalement les personnes pratiquant un haut niveau d’activité.
  • Fracture de l’os naviculaire est une fracture de l’os de l’intérieur du pied. C’est une fracture qui n’est pas très douloureuse et qui peut être reconnaissable par une petite douleur au milieu du pied, accrue lors de la pratique d’un sport. Dans ce genre de fracture, il peut être conseillé de porter des bottes de marche pour fracture ou des orthèses après guérisons.
  • Fracture des orteils pas très handicapante mais qui devront à tous les coups être soignés, car elles peuvent ensuite causer des soucis sur le long terme.

    Traitement et chirurgie de la fracture du pied

    Il est important de prendre au sérieux une fracture du pied, car de nombreuses complications peuvent survenir suite à un non-traitement. Une fracture du pied non soignée pourra engendrer de nombreux problème chronique sur le long terme. Mais peut-on marcher avec une fracture du pied ? La réponse est oui ! Cela dépend de l’os du pied concerné. Dans n’importe quel cas, une radiographie sera nécessaire afin de diagnostiquer le pied cassé. Le traitement dépendra de l’os fracturé, en effet le traitement d’une fracture du talon sera différent de celui d’une fracture du 5e métatarse. Une fracture de fatigue du pied nécessitera seulement un traitement naturel avec beaucoup de repos.

    Faudra-t-il plâtrer le pied à chaque fois ? Non pas obligatoirement, dans certains cas le port d’une botte pour fracture du pied ou d’une attelle sera suffisant. Par contre il sera défendu de poser son pied ou de s’appuyer dessus tant que la fracture n’est pas entièrement guérie, mais il est recommandé de bouger son pied ou sa cheville dès que possible. Il sera aussi possible au médecin de prescrire une rééducation chez un kinésithérapeute.

    Quel est le temps de guérison pour une fracture du pied et combien de temps faudra-t-il pour marcher après une fracture ? Cela dépendra du traitement mis en place et de la durée de la rééducation. Par exemple pour une fracture de la cheville la durée de convalescence sera plus longue. Pour d’autres fractures, une chirurgie sera nécessaire même si dans tous les cas une chirurgie du pied est assez rare dans ce genre de cas.

    Afin de déterminer quel est le meilleur traitement adapté et de quelle fracture vous souffrez, nous vous conseillons vivement de vous rendre dans une clinique spécialisée et de consulter un podiatre. Contactez-nous dès aujourd’hui pour prendre rendez-vous dans notre clinique à Montréal.

    Sources:
    https://www.labour.gov.on.ca/
    https://www.merckmanuals.com/
    http://ordredespodiatres.qc.ca/

    © 2015

    • 1
      Clinique Podiatrique
      Centre-Ville de Montréal

      1826 Sherbrooke O,
      Montreal, QC H3H 1E4
      514-931-6111
    • 2
      Clinique Podiatrique Villeray,
      Ahuntsic, Rosemont

      8415, St Denis-Local 210
      Montreal, QC H2P 2G9
      514-381-1931