Menu

Rendez-vous

Engourdissement du gros orteil

Auteur: Dr. George Bochi

Pendant l’exercice, l’engourdissement et les picotements dans les pieds sont un problème assez fréquent. Si vous ressentez des picotements, une sensation de brûlure ou un engourdissement dans vos orteils ou vos orteils pendant l’exercice, contactez-nous dès aujourd’hui pour fixer un rendez-vous dans notre clinique à Montréal afin que nous puissions vous aider à reprendre vos exercices de façon confortable. Nous aidons les patients à éliminer ce problème frustrant de façon experte. N’oubliez pas d’apporter vos chaussures d’exercices à votre rendez-vous.

Quels types d’activités peuvent provoquer un tel engourdissement?

Presque tout type d’activité physique peut conduire à l’engourdissement des pieds. Cependant, l’engourdissement est souvent provoqué par le vélo, les machines elliptiques et les escaliers d’entraînement. Parfois, les pieds s’engourdissent ou commencent à brûler lors de l’utilisation d’un tapis roulant.

Quelles sont les causes des fourmillements de l’engourdissement des pieds pendant l’entraînement?

La plupart du temps, ce trouble est provoqué par la compression des nerfs dans les pieds et les orteils. En faisant du vélo et de l’exercice, un excès de pression exercé sur les nerfs passant sous la pointe du pied conduira à des picotements et un engourdissement des pieds. Parfois, un névrome est présent et peut aggraver le problème.

Si vous avez un névrome, le traitement requis pourrait être un peu plus complexe. Toutefois, ce trouble est habituellement provoqué par un excès de pression exercée sur les nerfs. Nous pouvons utiliser l’échographie pour déterminer si vous avez un névrome dans votre pied.

Comment peut-on empêcher l’engourdissement du pied pendant l’entraînement?

Notre objectif principal est de diminuer la pression exercée sur la pointe du pied et d’empêcher la compression des pieds. Nous utilisons d’abord un type très spécifique d’orthèse plantaire dans vos chaussures d’entraînement ou vos chaussures de vélo. Pour éliminer l’engourdissement des doigts et des pieds, l’orthèse doit agir de façon très rigoureuse pour réduire la pression exercée sur le bas du pied.

Pour ce faire, l’orthèse doit s’adhérer très bien à la voûte plantaire. Ce type d’orthèse est appelé « orthèse de forte adhérence ». Les orthèses de forte adhérence diminuent la pression exercée sur la pointe des pieds beaucoup plus efficacement que les orthèses plantaires ordinaires.

Nous évaluerons également la forme de vos chaussures. Si vos chaussures sont un peu trop serrées, elles peuvent comprimer le pied et provoquer un engourdissement.

L’engourdissement des pieds à vélo

Les cyclistes ont souvent des problèmes d’engourdissement dans les orteils et les pieds. Cela se produit, car la pointe du pied a tendance à être placée directement sur l’axe de la pédale et exerce une pression importante sur les nerfs dans cette zone. En outre, les chaussures de vélo ont tendance à être petites ce qui provoque un gonflement des pieds après les longs trajets à vélo.

Pour empêcher l’engourdissement de vos pies pendant que vous faites du vélo, nous utilisons des orthèses plantaires très minces (faites de graphite de carbone léger) dans vos chaussures de vélo. Ceci a pour effet d’équilibrer la pression dans les chaussures ce qui élimine la compression des nerfs sous la pointe du pied. Assurez-vous d’apporter vos chaussures de vélo.

Nous voudrons évaluer l’ajustement de celles-ci. Si vos chaussures sont trop petites, la qualité de vos orthèses n’aura pas d’importance, car vos pieds s’engourdiront toujours quand vous faites du vélo. Nous vous aviserons si vous avez besoin de nouvelles chaussures de vélo pour éliminer le problème.

Ne laissez pas l’engourdissement et le picotement dans les pieds gâcher votre séance d’entraînement. Appelez-nous dès aujourd’hui pour prendre rendez-vous dans notre clinique podiatrique à Montréal.

Auto-traitement de l’engourdissement des pieds pendant l’exercice

Des supports plantaires diminueront la compression des nerfs dans la pointe du pied.

Votre but devrait être de réduire la pression exercée sur la pointe du pied sans prendre trop d’espace dans la zone des orteils de la chaussure, ce qui pourrait accroître la pression dans vos chaussures et irriter les nerfs. Il est donc conseillé d’utiliser un support plantaire qui est un peu rigide, qui épouse bien la voûte plantaire et qui ne s’étend pas sous les orteils.

Nous vous recommandons le support plantaire de qualité médicale de trois quarts de longueur. Ce type de support plantaire est doté d’une semelle podiatrique unique et offre beaucoup de soutien. Il est conçu pour diminuer la pression exercée sur la pointe du pied dans le but de soulager les engourdissements et les picotements. Les supports de trois quarts de longueur permettent assez d’espace pour les orteils ce qui les rend idéals pour les petites chaussures telles que les chaussures de vélo ou de soccer.

©

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931