Menu

Rendez-vous

Les oignons

Un oignon est une bosse anguleuse anormale qui se manifeste dans l’articulation du fond du gros orteil. Cette articulation devient élargie, ce qui force tous les orteils du pied à s’entasser. Ceci, à son tour, met de la pression sur l’articulation du gros orteil, et le pousse vers l’extérieur et au-delà du profil régulier du pied. Cela peut entraîner des douleurs et de l’agitation.

Les oignons se produisent pour plusieurs raisons, mais la cause la plus commune est le port de chaussures moulantes. Les oignons peuvent également être le produit d’un défaut structurel héréditaire, une tension ou un stress sur le pied, ou pourraient aussi résulter d’une affection médicale, comme l’arthrite.

Souvent, le traitement impliquera des mesures conservatrices qui peuvent inclure l’achat de chaussures plus confortables, le rembourrage des souliers (afin de protéger l’oignon), ou le port de semelles. Dans les cas les plus graves, le soulagement de la douleur de l’oignon peut venir que sous la forme d’une intervention chirurgicale.

Les symptômes des oignons

Les symptômes surviennent le plus souvent lorsque l’on porte des chaussures mal ajustées qui incitent les orteils à s’entasser. Ceci explique probablement pourquoi les femmes sont plus susceptibles de développer des oignons que les hommes. En outre, se tenir debout pour de longues durées peut aggraver les symptômes.

Les symptômes d’oignons peuvent comprendre :

  • une peau irritée, rouge, ou calleuse sur le bord intérieur de votre gros orteil
  • une protubérance osseuse sur le gros orteil
  • une douleur ou un inconfort dans l’articulation, qui est aggravée par la pression causée par les chaussures
  • le gros orteil se tourne vers l’extérieur, c’est-à-dire vers les autres orteils

Diagnostic

La présence d’un oignon est très apparente. La protrusion sur la partie inférieure du gros orteil est clairement visible. Afin d’examiner l’état de votre affection complètement, le Dr Bochi réaliserait des radiographies afin d’évaluer la gravité de la déformation et déterminer l’ampleur des changements au pied.

En raison du fait que les oignons croissent toujours progressivement, un oignon ne disparaîtra pas de lui-même, et l’affection ne fera que s’aggraver avec le temps. Une fois que le Dr Bochi aura effectué un examen complet de l’oignon, des plans de traitement peuvent être mis au point pour répondre à vos besoins individuels.

Le traitement des oignons

Les oignons réagissent souvent bien à un traitement plus conservateur comme le changement de chaussures, les différentes orthèses, la glace, le repos et les médicaments. Cependant, ces traitements s’adressent seulement aux symptômes, et ne corrigent pas la déformation. Le Dr Bochi travaillera avec vous pour évaluer la gravité de votre affection et déterminer si la chirurgie sera nécessaire.

Les orthèses — Les orthèses offrent plusieurs mesures conservatrices pour atténuer les tensions sur l’orteil. Parmi ceux-ci figurent notamment les écarteurs d’orteils en gel, les attelles pour oignon, les séparateurs d’orteils pour oignons et les coussinets pour oignons.

La chirurgie — Il existe des interventions chirurgicales qui sont conçues pour corriger diverses pathologies associées aux oignons. Par exemple, les interventions chirurgicales permettent d’effectuer une combinaison des corrections suivantes :

  • l’élimination de l’anomalie anguleuse située sur le gros orteil;
  • le réalignement du gros orteil par rapport à l’orteil adjacent;
  • le redressage du gros orteil par rapport aux orteils adjacents;
  • le réalignement des surfaces cartilagineuses dans l’articulation du gros orteil;
  • l’examen des changements arthritiques qui sont associés à l’articulation du gros orteil;
  • le repositionnement des os sésamoïdes, qui sont situés sous le gros orteil;
  • l’allongement, le raccourcissement, l’abaissement ou le rehaussement du gros orteil;
  • et la correction de toute cambrure anormale ou tout mauvais alignement à l’intérieur du gros orteil.

L’âge, le mode de vie, le niveau d’activité, et l’état de santé de la personne peuvent aussi être un facteur déterminant.

Les anesthésiques locaux, généraux et rachidiens sont tous disponibles pour les chirurgies de l’hallux valgus. L’anesthésique le plus commun a tendance à être la forme la moins invasive; l’anesthésie locale. Le délai de rétablissement moyen après une telle procédure est de trois à six semaines, et, au début de la période de rétablissement, des béquilles peuvent être nécessaires pour aider à la mobilité du patient.

©

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931