Menu

Rendez-vous


La chirurgie des orteils marteaux

Auteur: Dr George Bochi, podiatre

Qu’est-ce qu’un orteil en marteau ?

L’orteil en marteau se caractérise par une déformation de ses articulations qui se recourbent tout en s’élevant. Cela produit un frottement sur la chaussure et occasionne de la pression sur plusieurs parties de l’orteil (dessus, dessous, au bout). Cette pathologie peut toucher tous les doigts de pied, mais plus rarement le gros orteil. Si vous éprouvez des douleurs, mais que vous en ignorez la cause, il vaut mieux consulter votre podiatre pour traiter le problème rapidement afin d’obtenir de meilleurs résultats.

Les causes sont variées. Les orteils en marteau peuvent trouver leur origine dans l’hérédité, un déséquilibre musculaire, et le diabète peut aussi favoriser l’apparition de symptômes. Cependant, des chaussures mal adaptées à la forme des pieds s’avèrent incidemment un élément important de cette déformation. À cet effet, mieux vaut porter une attention particulière au confort des souliers que nous chaussons.

La solution réside, avant tout, dans la consultation, notamment lorsqu’on ne connaît pas la cause de la douleur ou de l’inconfort. Un simple rendez-vous à notre clinique permet à notre professionnel de la santé en soins des pieds et des chevilles de vous éclairer sur la source de votre malaise. De la même manière, il peut vous conseiller sur le traitement approprié ou l’intervention judicieuse.

En ce qui concerne les traitements adaptés pour soulager la douleur causée par les orteils en marteau, nous pourrions, selon l’état de vos orteils, vous suggérer une orthèse digitale ou plantaire ; une attelle peut aussi s’avérer efficace pour ralentir la progression de la pathologie.

Les conséquences directes de l’orteil en marteau sur l’avant-pied sont avant tout d’ordre esthétique, mais l’aspect de la douleur est, bien entendu, à considérer. À supposer que rien ne soit fait pour enrayer la cause ou soulager la douleur, l’orteil en marteau deviendra plus rigide au fil du temps, ce qui entraînera des élancements accrus sur le dessus et la pointe du pied.

La déformation des orteils et leur articulation déficiente peuvent également faire apparaître des cors et de la corne sujets à l’inflammation. La pression exercée par un orteil en marteau rend la plante des pieds sensibles et peut mener à un inconfort permanent.

Orteil en griffe ou orteil en marteau ? En fait, il s’agit d’une même pathologie qui, selon les cas, provoque une contracture importante de l’orteil ou l’hyper extension de la première phalange entraînant la flexion des autres phalanges.

L’hallux valgus que l’on nomme aussi « oignon » peut favoriser l’apparition de l’orteil en marteau. Cette excroissance sur le côté du pied engendre une déviation de l’os vers l’extérieur. Le gros orteil oblique vers l’intérieur allant même jusqu’à chevaucher le deuxième doigt de pied. Des solutions simples peuvent améliorer grandement la situation, n’hésitez pas à consulter le docteur Bochi, podiatre de renom en chirurgie et soins des pieds au Québec.

Intervention chirurgicale des orteils marteaux

Doit-on envisager une opération pour mettre fin au problème d’orteils en griffe ou en marteau ? La question se pose, en effet. Seule, une évaluation en clinique podiatrique peut éclairer votre décision. Dr Bochi possède toute l’expertise nécessaire pour analyser la gravité de l’état de votre pied et discuter avec vous des solutions les plus adéquates.

Bien sûr, plusieurs traitements soulagent la douleur et freinent la progression de cette anomalie, néanmoins si vous désirez éliminer cette affection de l’orteil en marteau une fois pour toutes, une correction chirurgicale s’impose. Trois procédures sont réalisables et dépendent du positionnement du doigt de pied, de la contracture de celui-ci (est-il excessivement recourbé ?) ; de sa rigidité, etc.

Le redressement de l’orteil en griffe ou marteau peut se faire grâce à l’arthroplastie. Il s’agit de retirer une partie de l’os de l’articulation recourbée. Cet acte qui exige le retrait de la moitié de l’articulation confère toutefois une certaine amplitude de mouvement postopératoire.

L’arthrodèse digitale, quant à elle, s’accomplit par la fusion chirurgicale de l’articulation. Une partie de l’os est ainsi enlevée afin que le doigt de pied s’unisse en position droite et rigide, empêchant le mouvement dans l’articulation de l’orteil.

Le transfert tendineux repositionne l’orteil normalement. L’intervention consiste à déplacer le tendon du dessous du pied vers le haut du doigt de pied afin qu’il se déplie et tende vers le sol. Cette opération s’effectue occasionnellement en combinaison avec l’une des deux autres.

Certains cas plus sérieux nécessitent le relâchement du tendon de la partie supérieure du pied et de l’articulation sous la pointe de pied. Le retrait de la base de l’os de la phalange (ou le rapetissement du métatarsien) peut aussi devenir incontournable dans le cas d’une rigidité sévère.

Dans toutes les situations, il s’agit d’une décision qui exige une discussion responsable avec votre podiatre, car l’intervention chirurgicale demeure un choix de dernier recours. Dr Bochi est un chirurgien remarquablement compétent et expérimenté, il saura répondre à vos questions et départager avec vous les atouts des faiblesses qu’offrent les différentes options.

Douleur, anesthésie et convalescence… Bien que toute intervention chirurgicale s’accompagne de douleurs et de gonflements, des techniques d’anesthésie (généralement locales) et des analgésiques adaptés à votre situation existent et vous seront prescrits si nécessaire.

Chirurgie d’un jour. Les patients rentrent à la maison le même jour dans la majorité des cas. Mieux, leur séjour ne dure que quelques heures. La correction chirurgicale des orteils en marteau ne requiert habituellement pas de plâtre. La durée de la convalescence varie selon chaque personne.

La reprise des activités se fait graduellement après une intervention chirurgicale de l’orteil en marteau. Habituellement, les patients marchent à l’aide de béquilles au bout de trois ou quatre jours. La mobilité demeure tout de même limitée durant une quinzaine de jours. Il devient possible de porter une chaussure adaptée après deux à huit semaines selon les patients. L’enflure se résorbe après six à huit semaines. Le processus de guérison s’échelonne sur une année, toutefois le pied est rétabli presque complètement autour du quatrième mois. Évidemment, la conduite automobile, le retour au travail, la pratique d’activités physiques et autres dépendent de votre capacité à effectuer différentes actions comme freiner brusquement, travailler debout, etc.

Alternative à la chirurgie des orteils marteaux

Il est possible de prévenir et traiter naturellement les orteils en marteau. La consultation en clinique podiatrique peut vous apporter des solutions toutes simples à votre problème comme le port d’attelles, d’orthèses plantaires, sans oublier les conseils avisés qu’un podiatre expérimenté comme le Dr Bochi peut vous prodiguer.

L’orthèse plantaire est un appareil orthopédique qui corrige, compense et préserve les fonctions du pied. L’orteil en marteau peut devenir douloureux, mais il peut, de plus, entraîner d’autres complications (par l’instabilité du pied) aux genoux, aux hanches et au dos.

Le port de chaussures adéquates, nous le rappelons, participe au traitement naturel des orteils en marteau. Si vos orteils sont coincés dans vos souliers, cela ne va pas du tout. Parlez-en avec votre podiatre.

© 2015

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931