Menu

Rendez-vous

Les douleurs au talon chez les enfants

La douleur au talon est l’une des plaintes les plus courantes relatives au pied chez les enfants. Lorsque les enfants ont des douleurs au talon, la cause la plus fréquente est une perturbation du cartilage de conjugaison de l’os du talon (le calcanéum), là où le puissant tendon d’Achille s’attache. Ce phénomène est connu sous le nom de maladie de Sever ou apophysite postérieure calcanéenne (inflammation du cartilage de conjugaison). L’apophysite est plus fréquente chez les enfants âgés de 10 à 14 ans. Ceci est l’un des nombreux différents troubles liés au cartilage de conjugaison dans le corps, similaires à la maladie d’Osgood-Schlatters au niveau du genou.

La douleur au talon chez les enfants est l’une de nos spécialités dans la clinique podiatrique du Dr Bochi. On peut généralement traiter votre enfant d’une manière qui permettra de soulager leur douleur rapidement et aider à prévenir les problèmes à l’avenir. Lors du traitement d’un enfant avec de la douleur au talon, notre premier objectif est de confirmer que le diagnostic obtenu est juste, et ensuite mettre en œuvre un plan de traitement afin de rétablir l’enfant dès que possible.

Le traitement

Il est souvent judicieux de faire évaluer la douleur au talon d’un enfant par un professionnel de la santé. À l’exception de l’apophysite calcanéenne, il y a quelques problèmes très rares qui pourraient être à l’origine de la douleur; alors un diagnostic juste est important. Une fois que nous confirmons que le problème est dû à l’apophysite calcanéenne, notre premier objectif est de réduire la tension des tendons et ligaments qui tirent le cartilage de conjugaison. Nous faisons habituellement cela avec un soutien de voûte préfabriqué ou une orthèse sur mesure. Pour réduire les coûts, nous commençons souvent par une orthèse préfabriquée et nous la modifions par la suite afin d’obtenir le meilleur résultat pour votre enfant. Si cela n’offre pas un soulagement adéquat, nous envisagerons une orthèse sur mesure. Les orthèses sur mesure fonctionnent mieux parce que, si elles sont faites correctement, elles enrobent mieux la voûte plantaire et enlèvent ainsi plus de pression du talon. Celles-ci sont appelées « orthèses de forte adhérence ».

 

Une fois que nous réduisons la force exercée sur le talon, nous pouvons ensuite mettre votre enfant sur un programme de traitement pour nous débarrasser de l’enflure et de la douleur. Il peut s’agir d’une application de glace, les étirements, les médicaments, la modification de l’activité ou la thérapie physique. Dans de rares cas, nous devons utiliser une attelle pour quelques semaines.

Nous allons également travailler avec vous et votre enfant pour nous assurer qu’ils ont les chaussures appropriées pour leurs activités. Notre objectif est non seulement de guérir le problème actuel, mais aussi de l’empêcher de revenir.

Le Dr Bochi est spécialiste du traitement de la douleur au talon chez les enfants. Vous pouvez prendre rendez-vous en cliquant ici.

L’anatomie de l’apophysite postérieure calcanéenne

Quand un bébé est né, la plupart des os sont encore en forme de cartilage avec une partie qui commence à se développer en os. Lorsque le talon (calcanéum) commence à se développer en os, il existe en général une grande surface de développement qui part du centre du cartilage du talon. Cette surface osseuse se propage et « rempli » le cartilage. Une autre surface de développement des os (ossification) se produit à l’arrière de l’os du talon (voir le cliché radiographique sur la droite). Ces deux surfaces de développement de l’os seront séparées par du cartilage, et c’est ainsi que l’os croîtra. Aux alentours de 16 ans, lorsque la période de croissance est presque terminée, ces deux zones osseuses fusionnent. L’apophysite postérieure calcanéenne est généralement considérée comme étant due à des lésions ou une perturbation dans cette zone de croissance.

Les symptômes de l’apophysite postérieure calcanéenne

La douleur est généralement ressentie à l’arrière et à côté de l’os du talon. Parfois, il peut y avoir une douleur dans le bas du talon. La douleur est habituellement soulagée lorsque l’enfant n’est pas actif et survient pendant le sport. Un serrement des côtés de l’os du talon est souvent douloureux. La course et le saut peuvent aggraver les symptômes. Un ou deux talons peuvent être touchés. Dans les cas plus graves, l’enfant pourrait boiter.

Les causes de la douleur au talon chez les enfants

La cause de l’apophysite calcanéenne n’est pas tout à fait connue. Elle est probablement due à un traumatisme mineur répété (ce qui se produit souvent pendant plusieurs activités sportives). Le cartilage qui relie les deux parties de l’os ne peut pas endurer toute la contrainte provoquée par ce type d’activité. Certains enfants semblent être plus enclins à l’apophysite calcanéenne pour des raisons inconnues. Le risque de développer l’apophysite calcanéenne augmente également avec le sport, surtout les sports qui se jouent sur des surfaces dures. Les enfants plus lourds sont également plus à risque de développer l’apophysite calcanéenne. Un muscle du mollet tendu est également commun chez ceux qui développent l’apophysite calcanéenne. Si vous regardez cette photo, vous pouvez imaginer à quel point le tendon d’Achille est étiré entre les muscles du mollet et le cartilage de conjugaison à l’arrière du talon. La tension que cela provoque sur le cartilage de conjugaison est non négligeable.

Il a également été démontré qu’un pied en pronation (une déviation du pied vers l’intérieur de la cheville) rend l’apophysite calcanéenne plus probable. On suppose que cela peut provoquer une distribution inégale du poids sur la partie arrière de l’os du talon.

Les conséquences à long terme

Cette affection est autolimitante, car elle disparaîtra lorsque les deux parties de la croissance osseuse fusionnent, ce qui est naturel. Malheureusement, elle peut être très douloureuse et limiter l’activité sportive de l’enfant (en attendant qu’elle s’en aille), donc le traitement est souvent conseillé pour aider à soulager la douleur. Dans de très rares cas d’apophysite calcanéenne, le traitement n’est pas efficace et ces enfants auront à limiter leur niveau d’activité jusqu’à ce que les deux zones de croissance se joignent, généralement vers l’âge de 16 ans. Selon les recherches, il n’y a pas de complications à long terme associées à la maladie de Sever.

Ne laissez pas votre enfant vivre avec la douleur au talon. Ce problème répond habituellement bien au traitement conservateur.

Pour prendre rendez-vous, téléphonez au 514 931-6111 ou visitez drdupied.com.

©

  • 1
    Clinique Podiatrique
    Centre-Ville de Montréal

    1826 Sherbrooke O,
    Montreal, QC H3H 1E4
    514-931-6111
  • 2
    Clinique Podiatrique Villeray,
    Ahuntsic, Rosemont

    8415, St Denis-Local 210
    Montreal, QC H2P 2G9
    514-381-1931